Accouchement : les bonnes raisons de faire appel à une doula

femmeactuelle.fr, 13 janvier 2016

20160113-FemmeActuelleSi les doulas sont de plus en plus nombreuses en France, leur métier reste encore relativement méconnu du grand public. Pourtant, par son écoute et son soutien, une doula peut être une aide précieuse durant votre grossesse. Focus sur cette profession.

Une doula, c'est quoi exactement ?

Les doulas sont parfois confondues à tort avec des sages-femmes. Pourtant, il s'agit de deux métiers très différents. En effet, une doula n'assure aucun suivi médical ou thérapeutique : en revanche, elle peut vous apporter un grand soutien psychologique durant toute votre grossesse et même dans les temps suivant votre accouchement. Ainsi, bien qu'elle connaisse très bien les protocoles hospitaliers et le processus d'accouchement, elle ne peut pas se substituer à la sage-femme : il faut l'envisager comme une aide supplémentaire.

D’où vient le concept ?

D’un point de vue étymologique, « doula » est un terme de grec ancien, pouvant approximativement se traduire par « celle qui sert la mère ». Cette profession est apparue aux États-Unis dans les années 1970 : depuis, elle s’est répandue dans de nombreux autres pays, notamment au Québec, en Angleterre et les pays scandinaves, où les doulas sont très souvent sollicitées par les mamans.

Une relation de confiance

Pendant votre grossesse, vous allez avoir affaire à de nombreux interlocuteurs différents dans le corps médical. Cela vaut également durant votre séjour à la maternité : en fonction des tours de garde, vous verrez sans cesse de nouvelles têtes… Difficile de bâtir une relation de confiance avec quelqu'un dans ces conditions ! En revanche, vous n'aurez aucun mal à le faire avec votre doula : elle vous suivra d'un bout à l'autre de votre grossesse. Plusieurs rendez-vous auront normalement lieu directement à votre domicile, pour discuter dans une atmosphère intime, autour d’un café par exemple. Vous vous y sentirez sans doute plus libre de parler de tout ce qui vous préoccupe (ex. : sexualité durant la grossesse, choix de l'allaitement) que dans le bureau d'un praticien ou durant les cours de préparation à l'accouchement, qui ont généralement lieu en petits groupes… De plus, même quand elle n'est pas là physiquement, la doula reste à votre écoute par téléphone ou par mail.

Un accompagnement sans jugement

Une des grandes règles d'or des doulas est de ne jamais juger vos choix : elles partent du principe que les futures mamans sont les mieux placées pour savoir ce qui leur convient, notamment pour leur projet de naissance. Quelle que soit votre décision (ex. : accouchement à domicile ou en maternité, avec ou sans la présence du papa, allaitement maternel ou au biberon), la doula sera à vos côtés pour vous épauler et vous aider à atteindre vos objectifs. Un soutien psychologique précieux, à plus forte raison si votre entourage a du mal à comprendre certains de vos choix et les remet sans cesse en question…

Des réponses pour toute la famille

Si la doula est là pour vous épauler, elle est aussi là pour soutenir et aider les autres membres de votre famille. Elle est notamment à l'écoute du futur papa, qui peut lui parler librement de tout ce qui le préoccupe (ex. : peur de ne pas être à la hauteur à la naissance de bébé). Elle peut également rassurer votre aîné, s’il est un peu perturbé à l’idée d’avoir bientôt un petit frère ou une petite sœur…

Pour vous accompagner le Jour J

Une présence amicale en salle de travail est souvent d’un précieux réconfort : généralement, les maternités acceptent qu’une personne vous accompagne si votre accouchement se déroule par voie basse. Si le futur papa ne peut être présent ce jour-là, vous pourrez compter sur la présence rassurante de votre doula. À noter : les accompagnants ne sont pas forcément admis en salle de césarienne : cela varie beaucoup d’un établissement à l’autre. Mieux vaut donc vous renseigner à l’avance, même pour une césarienne programmée.

Pour être accompagnée après la naissance

Après votre accouchement, votre doula ne vous laissera pas tomber. Normalement, vous aurez encore plusieurs rendez-vous avec elle : elle pourra vous conseiller et vous soutenir dans les premiers temps de votre nouvelle vie avec bébé. Entre autres choses, elle peut vous aider pour que l’allaitement se déroule bien : la plupart des doulas ont allaité leur bébé au sein (même si ce n’est pas une obligation pour exercer cette activité), ce qui leur permet de donner beaucoup d’astuces pratiques pour soulager les éventuelles douleurs de l’allaitement par exemple ou encore pour sevrer bébé en douceur.

Sophie Lavent