Avis de la Commission Nationale de la Naissance sur l’activité des doulas, des accompagnantes à la naissance et des accompagnantes périnatales

Novembre 2008

Par courrier du 4 juillet 2008, la Ministre de la santé, de la jeunesse, des sports et de la vie associative a saisi le Professeur Puech, président de la Commission Nationale de la Naissance (CNN), afin que la CNN lui rende un avis sur l'activité des doulas.

[...]

Compte-tenu de ces éléments, la Commission Nationale de la Naissance ne voit pas d'arguments techniques en vue d'une reconnaissance officielle de la formation et de la fonction, que ce soit des « doulas », des « accompagnantes de la naissance » ou « des accompagnantes périnatales ».
La Commission Nationale de la Naissance recommande les actions suivantes :
- une campagne de communication sur le rôle des sages-femmes et leur champ d’intervention ;
- le développement de l’entretien précoce par des professionnels de la naissance ;
- l’amélioration de l’organisation de la prise en charge des grossesses physiologiques au
sein des maternités, en PMI et en secteur libéral ;
- afin d’améliorer l’accompagnement des couples et répondre à leur demande, limiter le
nombre d’intervenants autour de la naissance, favoriser l’écoute et améliorer la
disponibilité des professionnels de santé ;
- la facilitation de l’accès des sages-femmes libérales au plateau technique des
maternités et définir les responsabilités entre la sage-femme et le service qui
l’accueille ;
- dans le cadre de l’évaluation du plan périnatalité une évaluation portant sur le rôle des
sages-femmes (mise en place de l’entretien prénatal précoce,...) ;
- une révision du numerus clausus des sages-femmes dont le nombre est insuffisant au
regard de l’évolution ou du recadrage de leurs missions ;
- une meilleure connaissance des interventions des techniciens d’interventions sociales
et familiales et un meilleur recours à ces professionnels.