Communiqué de l’association Doulas de France du 18 juin 2016

logobleu2016-carreL'accompagnement non médical des parents autour de la naissance en France connaît un essor. Il répond aux besoins des femmes enceintes, de futurs parents qui sont de plus en plus nombreux à faire appel à une doula ou accompagnante à la naissance.

C'est aussi une voie professionnelle qui intéresse de plus en plus de femmes. Pour cela, des organismes variés français ou étrangers proposent des formations pour devenir doula, accompagnante à la naissance. Il appartient à chacune de faire son choix en fonction de ses aspirations.

L'association Doulas de France (DDF) représente les doulas qui ont choisi d'exercer leur métier en validant le Cursus de Base1 mis en avant par l'association et en partageant un positionnement, une éthique et des valeurs, décrits dans la Charte de l'association DDF.
Les points fondamentaux qui respectent la législation française en vigueur sont :

  • la doula ne peut pas être présente pendant le travail et l'accouchement sans qu'une sage-femme ou un médecin ne soit présent.
  • la doula n'a aucune compétence pour établir un suivi médical de grossesse ou pratiquer un accouchement.
  • la doula ne peut pas accompagner les mères, les couples, qui n'ont pas mis en place un suivi médical par une sage-femme ou un médecin.

À ce jour, il nous semble urgent de rappeler que pour l'association DDF, une doula ne peut en aucun cas se trouver auprès d'une femme ou des parents dans leur projet d'un Accouchement Non Assisté - ANA (c.-à-d. sans la présence prévue d'une sage-femme ou d'un médecin).
Nous souhaitons ainsi informer les femmes enceintes, les couples, qui font appel à une doula et les femmes désireuses de devenir doula que, conformément au code de la Santé Publique, une doula ou accompagnante à la naissance qui serait présente à un accouchement sans que la présence d'une sage-femme ou d'un médecin ne soit prévue (Accouchement Non Assisté), se met en situation d'exercice illégal de la médecine2. L'association DDF se désolidarise de toute personne se disant doula qui exerce ainsi.
L'accompagnement des parents par la doula est strictement non médical, non thérapeutique, toute doula qui ne respecterait pas ce cadre discrédite le travail de l'ensemble de ses consoeurs et de toute la profession.

Nous recommandons aux femmes qui entreprennent une formation d'accompagnement à la naissance de vérifier que l'organisme de formation aborde bien le cadre légal français et si ce n'est le cas (par exemple pour les formations étrangères) de se rapprocher de notre association pour tout renseignement concernant le module "Positionnement et Éthique de la doula de DDF".
Pour plus de précision concernant le positionnement de notre association sur ces points veuillez nous contacter à bureau@doulas.info.

L'équipe Doulas de France
http://doulas.info

1http://doulas.info/devenir-doula/formation/cursus/
2http://www.legifrance.gouv.fr/affichCodeArticle.do?cidTexte=LEGITEXT000006072665&idArticle=LEGIARTI000006688965