Cyrille

Agnès est devenue notre doula quelques jours après que nous ayons appris que j'étais enceinte. (...) Aujourd'hui encore, elle reste la première personne vers qui nous nous tournons en cas de problème ou de question (...). Agnès répond, informe, guide, oriente, rassure… Elle est notre soutien, celle qui nous a permis de vivre pleinement, sereinement mais les yeux ouverts, cette belle aventure.
Aux premiers rendez-vous, Emmanuel (le futur papa) et moi avons découvert que nous pouvions être acteurs de cette grossesse (...). A mesure que le bébé grandissait en moi, qu'il devenait plus tangible à la fois physiquement et dans notre vision de l'avenir, Agnès nous a aidés à appréhender nos rôles de parents.
Agnès, à notre demande, a pu assister à l'accouchement. Emmanuel était bien sûr présent, et cela m'était d'un grand réconfort, mais j'avoue que sans la présence d'Agnès, j'aurais perdu pied très vite. (...) Sa voix, ses encouragements étaient un fil auquel je me raccrochais, une mélodie qui me soutenait, tout en me rappelant ce que je pouvais faire pour augmenter mon seuil de douleur ou aider le travail. Chaque fois que je me sentais submergée, elle trouvait où placer ses mains dans mon dos pour me soulager et m'aider à me maîtriser, à me concentrer sur l'enfant. J'en garde l'impression réconfortante d'avoir été active et consciente (...).
Je pense également que sans Agnès, je n'aurais peut-être pas réussi à allaiter notre enfant, alors que cela me tenait vraiment à cœoeur.
(...) La présence d'Agnès à nos côtés a changé, je pense, de façon radicale, notre façon de vivre cette grossesse et notre relation avec notre fils. Elle a, comme le soleil, éclairé et réchauffé cette naissance. Elle l'a rendue harmonieuse et sereine, consciente et dédramatisée.