Stéphanie, maman d’Assia

La présence affective de Bérengère lors de ma grossesse a été une bouffée d'oxygène. Assia est notre deuxième enfant qui s'est invitée par surprise dans nos vies et j'ai eu beaucoup de mal à accepter cette grossesse. Bérengère m'a permis de poser mes émotions et m'a beaucoup écoutée et aidée à dédramatiser la situation. Elle a été disponible pour moi dès que j'avais des questions ou juste besoin de parler, et ce, même tard certains soirs. Elle a toujours été d'une grande gentillesse et sans jugement. J'appréhendais beaucoup le travail et au final, lorsque les contractions étaient trop fortes je me souvenais de nos discussions où elle m'encourageait à me faire confiance et me disait que j'étais capable de le faire et ça me donnait de la force. Au final, mon accouchement s'est compliqué car j'ai fait une hémorragie de la délivrance et j'ai dû être transféré en urgence dans un autre hôpital, laissant ma fille et mon mari à la clinique. Bérengère ne les a pas laissés seuls un moment, elle a soutenu mon mari déboussolé qui devait aussi s'occuper de notre fils. elle les rassurait en prenant les nouvelles à la clinique pour eux car mon mari et mes parents étaient choqués. C'est elle qui m'a aussi aidée par la suite à recréer un lien avec ma fille dont j'ai été séparée pendant trois jours. Elle m'a soutenue pour l'allaitement et guidée vers des consultantes en lactation et malgré beaucoup de larmes j'ai réussi à allaiter ma fille et j'en suis fière. C'était une bénédiction d'avoir Bérengère sur notre chemin, je souhaitais une doula, notre famille a gagné une amie.