Une doula nous explique son rôle pendant la grossesse et lors de l’accouchement

Fémininbio, 19 juin 2012

FemininbioEncore peu connu des femmes, le métier de doula se révèle pourtant être un véritable renfort dans le suivi de la grossesse et une aide précieuse pour faire ses premiers pas de maman. Éloïse, doula et membre de l'association Parentalité Alter-Native, nous en parle.

Pouvez-vous nous expliquer le rôle de la doula par rapport à la femme enceinte ?

La doula accompagne les parents durant toute la durée de la grossesse et des premières semaines de l'enfant. Elle n'est pas une professionnelle de santé, elle ne peut donc en aucun cas remplacer le travail des sages-femmes. Elle permet à la future mère de préparer son accouchement et de lui redonner confiance dans sa capacité à donner la vie. Même si la plupart des doulas préfèrent souvent les méthodes les plus naturelles, elles ont le devoir de respecter la mère dans chacun de ses choix (péridurale ou non, allaitement ou non, etc). Les statistiques prouvent que l'accompagnement d'une doula permet une meilleure préparation psychologique et que cela limite le recours aux interventions médicales d'urgence (césarienne, forceps).

A partir de quand peut-on faire appel à une doula ? A quel moment de la grossesse ?

Dès le début de la grossesse. A vrai dire, on peut faire appel à une doula dès que l'on en ressent la nécessité. Certaines mamans nous contactent dès l'annonce de leur grossesse, et d'autres ne nous appellent que lors du dernier trimestre. En moyenne et en ce qui concerne mon expérience, je dirais à partir du début deuxième trimestre.

Quand le travail de la doula s'arrête-t-il ? A la naissance de l'enfant ?

Personnellement, je continue à rendre visite à la maman lors des trois premiers mois de l'enfant car c'est finalement à ce moment qu'elle a le plus besoin de soutien. J'essaie de lui donner quelques conseils (portage, alimentation, massage) mais surtout j'observe afin de savoir si elle n'est pas dans une situation de détresse maternelle (dépression post partum, difficulté à nouer le contact avec son bébé). Éventuellement, je peux lui suggérer de consulter des professionnels de la psychologie maternelle si je la sens en grande détresse, et malheureusement cela arrive plus souvent qu'on ne le croit.

Comment se crée la relation entre la doula et la future maman ?

Tout dépend de la maman ! La confiance s'installe progressivement. Nous devenons rapidement celles à qui l'on raconte ce que l'on n'ose pas dire ni à son mari, ni à son gynécologue.

Quelques infos pratiques

Comment s'y prendre pour trouver une doula ?

Il faut tout simplement consulter l'annuaire du site des doulas de France. Toutes celles mentionnées ont signé la charte des doulas, s'engageant entre autre à ne pratiquer aucun geste d'ordre médical et à ne pas chercher à influencer la future mère d'aucune manière que ce soit.

Combien de temps à l'avance faut-il s'y prendre ?

Le mieux est tout simplement de rentrer en contact dès que le besoin s'en fait sentir. Si la doula que vous contactez est surchargée, elle vous redirigera naturellement vers une autre de ses collègues.

Combien faut-il compter pour s'offrir les services d'une doula ?

Cela est variable d'une doula à l'autre. Certaines prennent un forfait, d'autres proposent des mensualités. Tout dépend également de la régularité des visites, du stade de grossesse, etc. Le mieux est de demander à chacune directement. Beaucoup de doulas peuvent adapter leurs tarifs aux mamans en difficulté financière (précarité sociale, mère célibataire).