Une doula pour les futures mères

Ça m'intéresse, n°412, juin 2015, p. 59

26 trouvailles d'hier remises au goût du jour - Et si on s'inspirait des anciens

[...]

CaMinteresseJuin2015Assister la femme enceinte pour les soins mais aussi moralement, c'était le rôle de la doula en Grèce antique. Un efonction qui incombe aux God Siblings (soeurs de Dieu) en Angleterre jusqu'au XVIe siècle, qui veillent sur la jeune mère jusqu'à 40 jours après la naissance. En 1980, le néonatalogiste M. Klaus constate, chez les peules indigènes d'Amérique du Sud, que ce soutien limite les dépressions post-partum et diminue les douleurs et la durée du travail. Une pratique remise au goût du jour avec l'association Doulas de France.