David, papa de Lomé

Neuf mois pour naître père : n'être père qu'après les neuf mois, voila une croyance qui aurait pu me maintenir spectateur de la grossesse... Je me suis souvent entendu dire en début de grossesse que je n'étais qu'un futur papa. Merci, Isabelle de m'avoir accordé autant d'attention, d‘écoute bienveillante qu'à Amalya, de m'avoir donné les outils et la confiance pour trouver ma place au cours de cette grossesse, pour me positionner en soutien d'Amalya, pour vivre les premiers échanges avec le petit «boubou» qui m'a fait l'honneur d'être son père. Je ne me suis jamais senti aussi vivant que le soir où Lomé est né...