La doula, L’accompagnatrice à la salle d’accouchement

Docteur Lisanne Papin, Le Médecin du Québec, volume 36, n°3, mars 2001

2001-MedecinDuQuebecQui sont ces femmes que nous voyons de plus en plus souvent accompagner nos patientes à la salle d’accouchement ? Les services d’accompagnement à l’hôpital ont été instaurés il y a une vingtaine d’années par des femmes désireuses d’aider d’autres femmes à vivre un accouchement naturel à l’hôpital, un milieu sécuritaire pour la maman et le bébé à naître. L’accompagnatrice n’est pas nécessairement une professionnelle de la santé (infir- mière, sage-femme), elle peut être mère de famille, travailleuse sociale, psychologue... En fait, ce peut être quiconque veut offrir du réconfort, du soutien, de l’information tout au long de la grossesse, de l’accouchement et du postpartum.