2018, 16es Journées des Doulas

Journées des Doulas 2018

Au loft Pelleport Paris 20e, vendredi 11 et samedi 12 mai 2018

Mon Corps Mon Accord
16e édition des Journées des Doulas

Intervenants
Alana Apfel, Magali Bontemps, Diane Boutin, Eugenia Corne,
Mélanie Déchalotte, Claude Didierjean-Jouveau,
Karine Garcia pour l’association Césarine, Eric Gonzalez,
Marie-Hélène Lahaye, Omani,
Oriane pour Les Flux de Clu, Nina Pavlista, Geneviève Pruvost,
Serena Zigrino, la Fondation des Femmes
et l’équipe Doulas de France :
Aline, Dali, Magalie, Marjorie, Maya, Nicole, Valérie, Virginie, Yanick

Diane Boutin ne pourra pas être parmi nous pour ces Journées 2018.
Elle a dû annuler à regret sa venue en France au dernier moment.

Artistes et exposants
Emi et Laëtitia,
l’association Femmes Sauvages pour Le Choeur des femmes de Martin Winckler

En partenariat avec

Vendredi 11 mai

Accueil

Ouverture des Journées

Conférences du matin

Doulas, passeuses passantes, pour un métier engagé avec Emi et Laetitia
Nous désirons nous pencher sur les doulas en tant que figures intergénérationnelles et intemporelles. Telles des passeuses, les doulas offrent un espace unique de transmission orale de femmes à femmes. Leur métier oeuvre pour l’accompagnement des femmes lors des différents passages de leurs sexualités ainsi que l’accompagnement des parent·e·s et/ou constellations dans leurs projets de naissances. Nous avons rencontré des jeunes filles, des femmes et des femmes d’âge d’or pour recueillir des récits liés aux différentes étapes de leurs sexualités. Ces confidences ont illustré la diversité d’investissement du féminin et ont révélé le nombre infini de féminités à l’oeuvre chez les femmes, et de fait, la multitude de sexualités qui leurs sont associées. Nous avons réalisé alors que ces moments intimes de discussion et de transmissions entres femmes restent rares et précieux et ce, même à l’intérieur du cercle familial.
Avec ce manifeste, nous voulons montrer le potentiel transformateur de ce métier émergeant, en revenant sur la pratique des doulas en tant que métier intersectionnel, féministe, engagé dans des politiques du quotidien pour des devenirs plus écologiques.

 

Gynécologie Do It Yourself (par soi-même) avec Oriane, auteure du tumblr Les flux de Clu, Le journal de ma chatte

Repas

Ateliers de 13 h 30

1a- Cerrar las caderas (Fermer les hanches) avec Eugenia Corne
Pour comprendre la tradition de la fermeture du bassin nécessaire en suite de couches, réalisées dans les cultures mésoaméricaines (Mexique et Guatemala) avec “la faja” (ceinture pelvienne). Comprendre son fonctionnement, les raisons culturelles de son utilisation actuelle et depuis des temps ancestraux.
Connaitre les avantages et désavantages d’autres outils disponibles en France dans le même but que la faja.

1b- Belly art avec l’équipe Doulas de France : Magalie
Se familiariser avec plusieurs matériaux et techniques, peintures, pastels, paillettes, henné… pour de jolies réalisations artistiques sur les ventres des futures mamans, femmes, enfants… mais aussi sur d’autres parties du corps : mains, pieds, visage…

1c- Le périnée à travers la danse et le chant avec Nina Pavlista
Apprendre à reconnaître les muscles du périnée et les utiliser pour chanter et danser, afin de tonifier et assouplir le diaphragme pelvien.

1d- Accompagner le couple parental dans ses difficultés, ses conflits avec l’équipe Doulas de France : Maya et Valérie
La doula accompagne toute la famille, apporte son soutien et son écoute aux deux parents. Nous proposons d’aborder des situations comme : le choix du lieu d’accouchement, de la manière d’accoucher, de l’allaitement, du maternage, changements de la libido et besoins de chacun… qui peuvent faire émerger des conflits, des difficultés au sein du couple. Comment la doula peut accompagner le couple dans son cheminement. Partage de vécus d’accompagnements des doulas, des outils d’écoute et d’accueil qu’elles peuvent offrir aux parents.

1e- Café doula avec l’équipe Doulas de France : Virginie et Yanick
Nos aspirations profondes, l’accompagnement à la naissance dans la vraie vie, la place que ça prend dans nos vie de familles… comment le vivent nos proches : nous leur offrons un merveilleux exemple d’un métier passionnant et en même temps parfois débordant.

Pause

Ateliers de 16 h

2a- Comment communiquer en tant que doula ? avec l’équipe Doulas de France : Virginie et Yanick
La doula peut être saisie de cette préoccupation obsessionnelle : se faire connaître. Que chaque femme, chaque couple, chaque famille en train de s’agrandir sache que la doula existe. Elle, bien sûr, mais aussi les autres. Qu’elles sont de plus en plus nombreuses, qu’elles sont magiques, qu’elles peuvent faire la différence et offrir quelque chose de précieux.

2b- Désir d’enfant et fertilité après “l’âge raisonnable” avec l’équipe Doulas de France : Dali
On a beau avoir plus de 38 ans, le désir d’enfant peut demeurer très présent. Même s’il est vrai que l’âge de la première grossesse est de plus en plus avancé de nos jours (28,5 ans en moyenne en 2015), la courbe des naissances en fonction de l’âge (taux de fécondité) demeure résolument en cloche avec un pic vers 30 ans. Pourtant, cent ans en arrière, la courbe de fécondité ressemble davantage à un plateau qu’à une cloche. De nos jours, au-delà de 38 ans, les grossesses deviennent “à risques” et le conditionnement culturel est évident : il ne fait pas bon avoir un enfant au-delà d’un “certain” âge “raisonnable”. Cependant, avec le recul de l’âge du premier enfant, de plus en plus de femmes ont un désir d’enfant après 40 ans. Et même si la fertilité est en baisse à partir de 35 ans, la quarantaine est aussi un bel âge pour donner naissance à un “petit dernier”. Dans cet atelier, nous aborderons le désir d’enfant après 38 ans, le problème du regard des autres, celui du zèle médical qui entoure les parturientes quarantenaires et les questions liées à la baisse de la fertilité et à la santé.

2c- Doulas Zen avec l’équipe Doulas de France : Aline et Magalie
Partages et échanges autour de moyens à mettre en place pour nous aider a nous distancier de notre quotidien dans notre pratique de doula.

2d- Accompagner efficacement la mise en place de l’allaitement, le rôle de la doula avec Magali Bontemps
La mise en place de la lactation s’effectue dans les 4-5 premières semaines qui suivent la naissance. C’est une période fenêtre pendant laquelle un grand nombre de femmes en France suite à un manque de soutien approprié et à des conseils souvent contradictoires finissent par abandonner à regret leur projet d’allaitement. Comment la doula peut-elle informer, soutenir les futures mères, pères et les mères avec une expérience difficile de l’allaitement d’un premier bébé? Quel soutien, quelles informations donner pendant la grossesse et dès la naissance pour mener à bien l’allaitement, favoriser une lactation optimale? Comment éviter les écueils, les idées reçues, les conseils erronés contrevenants à un bon départ dans son allaitement? Comment faire de ces premiers temps avec son bébé au sein une expérience positive et épanouissante pour la dyade mère enfant.

2f – Faciliter une tente rouge avec l’équipe Doulas de France : Nicole
Comment faciliter une tente rouge, prévoir l’espace, le cadre, l’accueil des expériences et de la parole des femmes.
Les tentes rouges sont des groupes de paroles de femmes qui racontent leurs histoires dans une ambiance plutôt intimiste. La tente rouge est une référence à une tradition ancienne de regroupements des femmes en un lieu qui leur est dédié, pour célébrer les grands événements de la vie sexuelle d’une femme : puberté, grossesse, naissances, …

Assemblée générale Doulas de France

Soirée

Le choeur des femmes Doulas de France

Introduction pré-enregistrée de Martin Winckler pour la présentation de son livre Le Choeur des femmes

Présentation théâtrale du livre Le Choeur des femmes par l’association Femmes Sauvages

Samedi 12 mai

Conférences du matin

Présentation de le nouvelle édition du livre
Attendre bébé autrement
par Emmanuelle Sampers-Gendre et Catherine Piraud-Rouet
Attendre bébé autrement

“Ma abuelita m’a raconté” avec Eugenia Corne
Transmission des traditions de femme à femme dans la culture mésoaméricaine (Mexique et Guatemala). Naître au monde des mères accompagnées par la paix de la lignée familiale maternelle. Voyager ensemble en Amérique Latine pour découvrir les liens entre femmes et l’importance de la transmission d’abuela à mère, de l’entourage des femmes proches. Une invitation à l’appréciation culturelle.

Ateliers de 10 h

4a- Rituels de femmes autour du cycle féminin avec Serena Zigrino
Être alignée à son cycle et ses différentes phases, c’est être alignée à qui nous sommes véritablement, tout simplement.
Être alignée à son cycle c’est reprendre en main son autonomie et sa puissance de femme.
Et à partir de là, plus besoin de chercher à l’extérieur de nous notre vérité et notre justesse !
Lors de cet atelier vous découvrirez comment vous connecter à votre cycle par des pratiques simples et concrètes : celles des rituels de femmes …

4b- Césarienne et AVAC avec Karine Garcia
Comprendre, préparer et vivre ces naissances particulières
Présentation du livre de l’association Césarine

4c- Danse du ventre, danse de la fertilité avec Omani et l’équipe Doulas de France : Dali
Les danses du ventre telles la danse orientale existent depuis la plus haute Antiquité voire au-delà. La danseuse Tina Hobin les appelle “Danse de la Terre-Mère” ; elles sont associées à la sexualité, la fertilité et, plus généralement, à la santé des femmes en plus d’être un art et une expression du corps des plus majestueux. Aviva Steiner ou Mona Hébert ont bien compris l’intérêt des mouvements du bassin pour la santé féminine et les ont intégrés dans leurs pratiques de santé féminine (Luna Yoga, Danse de l’utérus). Avec la danseuse orientale Omani, nous proposons d’explorer cette pratique millénaire, ses effets sur la santé, sur la fertilité, sur le périnée, son intérêt durant la grossesse et même l’accouchement. Omani présentera plusieurs mouvements de danse, à pratiquer au quotidien pour favoriser la fertilité ou réguler son cycle ou en des occasions particulières comme la naissance, mouvements que les participantes seront, bien sûr, invitées à danser !

4d- Apprendre à mourir pour apprendre à vivre avec Eric Gonzalez de l’association Actes en Val-de-Drôme
Témoignage d’un bénévole-accompagnant de personnes en fin de vie, ou comment les mourants m’apprennent à être vivant.

Repas

Conférences de l'après-midi

“Les violences obstétricales”, table ronde, animée par Marjorie de l’équipe Doulas de France
avec Marie-Hélène Lahaye, Tessiah Gadou de La Fondation des Femmes, Mélanie Déchalotte et Claude Didierjean-Jouveau.

“L’impact de l’environnement socioculturel sur les naissances” par Alana Apfel, en présence de Geneviève Pruvost
Loin d’être purement biologique la naissance individuelle résulte d’une myriade de forces raciales, sociopolitiques et économiques, structurellement produites et reproduites à travers le temps. Le capitalisme s’est approprié l’imaginaire autour de la naissance. On a tendance à le voir dans les médias comme un ‘mal nécessaire’. Notre société, qui a peur du risque, nous force vers un modèle de plus en plus médicalisé.” Alana Apfel abordera l’importance de replacer la femme au centre de sa propre expérience de la maternité, dans un environnement positif pour lui permettre de se sentir autonome; à reconnaitre ce dont la femme a besoin au moment de l’accouchement et la nécessité que les médecins, les sages-femmes et les doulas puissent travailler ensemble en harmonie pour laisser la femme exprimer son pouvoir et sa force lorsqu’elle donne naissance à son enfant.

Clotûre des Journées

Les stands

Et encore...

Nos photographes des Journées sont Aline, Nalé et Yanick,
un énorme merci à vous trois pour votre temps et votre regard sur ces moments.

Un grand merci à Kevin pour la régie !

© Tous droits réservés – Photographies par Aline, Nalé et Yanick pour Doulas de France

Témoignages d'intervenantes

Thank you all for inviting me and introducing me to all the wonderful French doulas doing important work ❤️

Alana Apfel

Toujours autant de plaisir à venir à ces journées !

Claude-Suzanne Didierjean-Jouveau

Ces Journées sont une première pour moi et une très belle découverte 😊

Magali Bontemps

Merci pour l’invitation. Et merci pour cette belle énergie à chaque édition.

Marie-Hélène Lahaye

Une grande première pour moi ! Merci pour l’invitation. Je suis touchée de toutes ces belles rencontres ! Maltiox !

Eugenia Corne

Je vous remercie de nous avoir donné cette possibilité de performer notre manifeste ! Un merci car grâce à ces journées je n’ai fait que de belles rencontres. Quel boulot, quelle organisation ! Incroyable.

Emi

Merci encore de nous avoir permis de transmettre aux Journées des Doulas notre travail. Quel bonheur de les ouvrir, quel bonheur de les performer devant ces divers regards attentifs, soutenants, émus, interrogatifs, vivants…

Laetitia

Merci à toutes les doulas pour ces moments exceptionnels de rencontres et de partage ! À très bientôt j’espère.

Catherine Piraud-Rouet

Témoignages de participantes

Merci à toute l’équipe organisatrice ! Grâce à vous ces deux journées étaient extrêmement enrichissantes ! C’était tellement bien organisé, fluide et rodé qu’on aurait pu penser que ça se faisait tout seul… pourtant on sait que derrière c’est un boulot énorme ! Merci encore !

Kriszta T

Passionnant de bienveillance et riches de connaissances éclairées :-) Vivement l’année prochaine ! ❤️

Sonia B

Merci merci merci

Séverine R

Merci pour un superbe weekend rempli de richesses

Stéphanie

Merci, puissante édition, et magnifique communauté de femmes

Catherine M

Promotion des Journées

Les affiches et visuels ci-dessous sont à disposition pour tout partage sur internet, réseaux sociaux, papier…

Visuels des Journées – Image carrée 1224*1224 jpg (1Mo), Image carrée 1224*1224 pdf (6Mo), Image paysage 1753*1240 jpg (2,2Mo), Image paysage pdf (8,4Mo)

Intervenants

Alana Apfel

Alana Apfel

Diplômée du département d’anthropologie et de changement social du California Institute of Integral Studies, elle a été doula en Californie pendant des années. En tant qu’activiste du mouvement pour une naissance juste, elle a participé au Doula Program de l’hôpital général de San Francisco, au centre d’éducation communautaire BirthWays à Berkeley et à l’alliance internationale des BirthKeepers. Elle vit et travaille actuellement à Bristol, en Grande-Bretagne, où elle fait partie du Positive Birth Movement [Mouvement pour une naissance positive] et se forme pour devenir sage-femme.

Donner Naissance Doulas sages-femmes et justice reproductiveOn a tous en tête des histoires horribles d’accouchements, qu’elles nous aient été racontées par une amie, qu’on les ait vues au cinéma ou dans une série.” Il suffit de voir les titres des articles récents sur le rapport concernant les violences obstétricales, commandé cet été par Marlène Schiappa au Haut conseil à l’Égalité entre les femmes et les hommes, pour constater que ce qui se passe en salle d’accouchement est encore considéré comme “tabou”.
Ce tabou autour des violences obstétricales, autour des inégalités sociales dans la salle d’accouchement et autour de la naissance, elle voudrait les briser. Son but ? Que l’accouchement soit au cœur des conversations et que les femmes n’arrivent pas le jour J pleines d’appréhension. “Il peut y avoir une autre image que celle des films, où l’on voit une femme couchée sur le dos avec une péridurale et hurlant sur son ou sa partenaire ‘Comment tu as pu me faire ça !’ !“, assure-t-elle. De son expérience de doula outre-Atlantique, Alana Apfel a tiré l’ouvrage Donner naissance, paru aux éditions Cambourakis, en plein débat national sur les violences obstétricales. Elle y donne la parole à des doulas et des sages-femmes qui se considèrent comme des activistes et tentent de redonner du sens à ce moment de la vie des femmes. Elles y racontent leurs expériences à l’hôpital ou à domicile, elles expliquent ce que ça fait de tenir la main d’une femme sur le point d’accoucher et d’essayer de lutter pour que chacune d’entre elles ait les mêmes droits. (Par Pauline Le Gall http://cheekmagazine.fr/)

Aline Baugé

Aline

Membre de l’équipe Doulas de France

Association Femmes Sauvages

Association Femmes Sauvages

Nous, http://femmessauvages.fr/, sommes pour la plupart citadines, mais adorons faire des câlins aux arbres. Avons choisi d’être mère et avons accouché debout, allaité, mais savons que c’est un chemin difficile à découvrir. Aimons les hommes, mais aussi les femmes, aimons surtout ceux qui savent respecter tous les humains, quel que soit leur genre ou leur âge. Choisissons de nous épiler, coiffer, maquiller. Ou pas. N’idéalisons pas les traditions passées, mais savons ce que nous avons aujourd’hui perdu. Et gagné.
Alors, nous avons créé il y a quelques années l’association Femmes Sauvages qui est prête à s’engager dans les initiatives qui offrent à toute femme l’occasion d’être connectée ou de se re-connecter à elle-même, à son environnement et son entourage. Permettre à chaque femme de trouver et expérimenter sa liberté pour sentir ce qui est bon pour elle, ce qui fait sens.

Catherine Piraud-Rouet

Catherine Piraud-Rouet

Elle est journaliste indépendante, spécialisée en puériculture et éducation, notamment alternatives. Elle a à son actif une quinzaine d’ouvrages, comme auteure, coauteure ou éditrice freelance, notamment Choisir le maternage et Mon Projet de Naissance (Marabout) et Les pédagogies alternatives pour les nuls (First). Elle est aussi maman de trois adolescents.

Césarine

Césarine

Césarine est une association créée en mai 2005 par un groupe de mères confrontées à la naissance par césarienne et ne trouvant pas autour d’elles le soutien et l’information dont elles avaient besoin. Elles ont décidé de fonder une association pour toucher les publics les plus larges possibles.
Le positionnement de Césarine est unique : il s’agit de la seule association d’usagers en France et en Belgique francophone à proposer de l’information, du soutien et de l’échange autour de la naissance par césarienne.
Ainsi, Césarine s’adresse à tous les parents ou futurs parents, usagers du système de santé périnatal, quelles que soient leurs origines ethniques, religieuses ou sociales, qui sont ou pourraient être confrontés à la césarienne. Notre objectif est de leur apporter une information claire, documentée et objective, des témoignages, ainsi que du soutien de mère à mère, dans le respect de la diversité des ressentis et des vécus autour de la naissance par césarienne et de l’AVAC (accouchement vaginal après césarienne).
Césarine s’adresse également aux professionnels de santé en formation ou en activité ainsi qu’aux réseaux et associations de périnatalité et de parentalité.

Claude-Suzanne Didierjean-Jouveau

Claude-Suzanne Didierjean-Jouveau

Elle explore le continent de l’allaitement maternel depuis plus de quarante ans. Elle est animatrice de La Leche League France, dont elle fut la présidente dans les années 1990 et dont elle édite le magazine Allaiter aujourd’hui !
Elle a écrit plusieurs ouvrages sur le sujet, notamment aux éditions Jouvence : Allaiter, c’est bon pour la santé… de la mère et de l’enfant, l’Anthologie de l’allaitement maternel, le Petit guide l’allaitement pour la mère qui travaille. Le dernier en date : Allaiter plus longtemps. http://www.claude-didierjean-jouveau.fr/

Daliborka Milovanovic

Dali

Membre de l’équipe Doulas de France

Depuis 15 ans, je suis passionnée par tous les sujets liés à la femme et à la parentalité, lunes rouges, fertilité, grossesse, naissance, allaitement, éducation. À la fois doula et éditrice, j’accompagne aussi bien les futurs parents que des auteurs de textes portant sur l’écoparentalité et l’écologie humaine, sociale et environnementale. Je suis moi-même autrice de textes sur ces mêmes sujets et j’ai créé le site Le Gai Savoir, Philosophie, Éducation, Écologie où je propose un point de vue d’écologie radicale. J’ai cocréé en 2008 les premières Tentes rouges en France et je produis depuis la même date, dans le cadre de l’association Femmes Sauvages, la pièce de théâtre Naissance de Karen Brody. La danse orientale, éminemment féminine, et le travail sur la fertilité me sont venus il y a de nombreuses années, comme m’est venu mon intérêt pour ce que la sage-femme américaine Elizabeth Davis appelle “Les mystères du sang”.

Diane Boutin

Diane Boutin

Diane Boutin ne pourra pas être parmi nous pour ces Journées 2018. Elle a dû annuler à regret sa venue en France au dernier moment.

Titulaire d’un diplôme de l’École d’Enseignement Supérieure de Naturopathie du Québec (EESNQ), membre de l’Association des Naturopathie Agréées du Québec (ANAQ) depuis 1996 et de l’AQAN (Association Québécoise des Accompagnantes à la Naissance), cette femme exceptionnelle s’est rapidement spécialisée en naturopathie pour les grossesses, les naissances, les bébés et les jeunes enfants pendant qu’elle travaillait comme sage-femme autodidacte formée avec Apprentice Academics Texas, dont elle a obtenu un diplôme de sage-femme en 1989. Depuis plus de 25 ans, elle donne des formations pour les accompagnantes à la naissance et des cours de soins naturels aux enfants. Elle travaille ardemment pour la reconnaissance de la profession de sage-femme et elle a participé à la création de l’Association des Accompagnantes du Québec. Elle se veut gardienne de l’accouchement physiologique et des soins naturels aux enfants. Elle est auteure de deux livres : La naturopathie au service de la périnatalité et Et dieu créa la femme… mais … ed. Atma internationale. Mais Diane se dit avant tout mère de 7 enfants et grand-mère de 11 petits-enfants !
http://dianeboutin.com/fr/

Emi

Emi Combet

Artiste chorégraphique, née en Indonésie, elle a suivi une formation pluridisciplinaire entre danse classique, contemporaine, jazz, hip-hop et capoeira. Parallèlement, elle intègre l’université Paris 8 au département danse, où elle obtient, en 2006, un master II de recherche intitulé Du flux tendu : étude d’un état de corps.
En 2011, elle fonde la compagnie Les Putes aux côtés de Pauline Brottes avec la création des pièces Tirées d’une histoire vraie, pute ! et Générations con, elles vécurent heureuses et eurent beaucoup d’amant-e-s. Elles travaillent actuellement à leur prochaine création Lovely piece of shit / shity piece of love.
Emi Sri Hartati crée également en solo: La souillon(ne) et Poupée Russe. Dans une posture politique féministe queer engagée, elle creuse les problématiques tel que le genre, l’urbanité et les mutations dans des pièces marquées par ses identités multiples d’artiste nomade. Ces pièces autobiographiques inventent des cadres intimes, où elle livre ses mythologies personnelles. Ses performances chorégraphiques témoignent de son vécu face aux règles qui régissent le mouvement de son corps dans les multiples réalités de temps et d’espace qu’elle est amenée à traverser.
L’engagement politique reste au cœur de sa posture de chorégraphe.
En tant qu’interprète, elle aime se frotter à différentes esthétiques, formes et expériences artistiques.
https://www.lesputescie.com/

Emmanuelle Sampers-Gendre

Emmanuelle Sampers-Gendre

Elle est journaliste indépendante spécialisée en éducation et étudiante en master de psychologie de l’enfance et de l’adolescence. Elle est également maman de trois enfants.

Eric Gonzalez

Eric Gonzalez

Professeur en Sciences Humaines, bénévole-accompagnant de personnes en fin de vie depuis quinze années et président de l’association Actes Val de Drôme depuis un an, Actes26.fr.

Eugenia Corne

Eugenia Corne, de son nom maya Jo’b Kiej

Guatémaltèque, passionnée par son pays, chercheuse autodidacte sur la culture maya, préhispanique et actuelle. Fille et petite-fille des guérisseuses guatémaltèques. Réflexologue et accompagnante des femmes et couples depuis 10 ans.
Fondatrice de l’association Ixchel pour l’échange culturelle entre le Guatemala/Mexique et la France.

Naître et savoir

Fanta

Membre de l’équipe Doulas de France

Elle est coach, accompagnante à la naissance et à la parentalité, et coanimatrice de l’émission Naître et Savoir sur la radio Marmite FM 88.4. La première radio a avoir consacré une émission sur les violences obstétricales et gynécologiques dès avril 2017.

Geneviève Pruvost

Geneviève Pruvost

Elle est sociologue du travail, du genre et des alternatives écologiques (écoconstruction, chantiers participatifs, vie en yourte, néo-ruralité, zone à défendre de Notre-Dame-des-Landes et naissance alternative). cf. “Critique en acte de la vie quotidienne à la ZAD de Notre-Dame-des-Landes” (2013-2014), Politix, 2017, n°1, p. 35-62 ; “Dépenser moins pour vivre mieux. Le cas de boulangers paysans vivant en yourte”, Revue des politiques sociales et familiales, 2016, n°123, p. 105-119 ; “Postface. Naissance respectée et polyphonie (éco)féministe”, in Apfel Alana, Donner naissance. Doulas, sages-femmes et justice reproductive, Paris, Cambourakis, 2017, p. 179-205 ; “Qui accouche qui ? Étude de 134 récits d’accouchement à domicile”, Genre, sexualité & société, 2016, n°16, [gss.revues.org/3849].

La Fondation des Femmes

La Fondation des Femmes

La Fondation des Femmes oeuvre en faveur de l’égalité femmes-hommes et contre les violences faites aux femmes. Sous l’égide de la Fondation Agir Contre l’Exclusion (FACE), elle est la première structure nationale de collecte dédiée au financement de l’égalité femmes-hommes et à la lutte contre les violences faites aux femmes.

Laëtitia Mercury

Laëtitia Mercury

Il y a deux ans une nouvelle aventure commençait pour moi, celle de changer de vie professionnelle. J’ai fait le choix de devenir praticienne naturopathe spécialisée autour de la maternité et de la pédiatrie. Afin de compléter ma formation de praticienne naturopathe, j’ai décidé d’acquérir une connaissance sur la grossesse autre que mon expérience personnelle, j’ai alors intégré l’Institut de formation Doulas de France pour seulement quelques modules. Lors de mon premier week-end de formation, je me suis dit que l’aventure des doulas était en fait une porte que j’avais envie d’ouvrir depuis longtemps et que quitte à l’ouvrir autant prendre le chemin jusqu’au bout.

Magali Bontemps

Magali Bontemps

Elle est consultante en lactation certifiée IBCLC depuis 2006 et a rejoint l’équipe de AmF en 2009. Depuis 2016 elle en assure la gestion et la coordination, LLL France ayant souhaité ne plus gérer cette activité. Forte de son expérience de terrain dans différents services de maternité, elle a participé au projet de labellisation “Hôpital Ami des Bébés” de la maternité des Bluets à Paris jusqu’à l’obtention de leur label en 2009.
Sa formation initiale d’ingénieur agronome lui confère des compétences remarquables en matière d’observation, d’analyse et de synthèse. Polyvalente, souple et adaptable face à n’importe quelle situation, ses formations intègrent avec aisance la diversité des expériences et des parcours professionnels des participantes.
C’est en 2005 qu’elle décide d’entamer une reconversion professionnelle vers l’allaitement maternel et l’accompagnement des mères. Elle devient IBCLC en 2006, auxiliaire de puériculture en 2007 et assure des vacations dans différentes maternités et cliniques de la région parisienne.
En décembre 2008, elle saisit l’opportunité de la création d’un poste pour rejoindre le service de PMI du Conseil Général du Val d’Oise comme consultante en lactation, poste qu’elle occupe toujours. Elle y assure depuis les consultations de lactation, la formation des professionnels de santé de la PMI et l’animation des réunions de mères. Elle a porté le projet de mise en place du numéro vert du réseau périnatal du Val d’Oise “Allo allaitement Val d’Oise”, qu’elle anime et pour lequel elle y assure elle-même des permanences téléphoniques.
Formée à l’écoute active et à la relation d’aide, elle dispose d’une solide expérience de la formation pour adulte, expérience acquise dans la première partie de sa carrière comme responsable pédagogique du secteur formation continue et enseignante en sciences en lycée agricole.
Animatrice LLL depuis 1997, elle anime régulièrement des sessions de formation dans les séminaires et congrès de La Leche League France.

Magalie Touches

Magalie

Membre de l’équipe Doulas de France

Doula en Dordogne et Corrèze, coprésidente de Doulas de France

Marie-Hélène Lahaye

Marie-Hélène Lahaye

Féministe aux points de vue libertaires, émancipateurs et profondément ancrés dans l’écologie politique“, ainsi se définit Marie-Hélène Lahaye sur son blog Marie accouche-là. Également juriste et lanceuse d’alerte, elle est l’auteure de l’ouvrage Accouchement : les femmes méritent mieux (éditions Michalon). Elle a contribué à faire émerger en France la question des maltraitances des femmes pendant l’accouchement et le concept de violence obstétricale.
Ses réflexions bousculent les idées reçues sur la maternité, du suivi de grossesse jusqu’à l’accouchement. Loin de vouloir clouer au pilori les blouses blanches, elle s’interroge sur les violences invisibles et banalisées en milieu hospitalier auprès des femmes enceintes.

Marjorie Roux

Marjorie

Membre de l’équipe Doulas de France

À la suite de la naissance de ses 2 enfants et au fil de ses nombreuses lectures et rencontres dans le domaine de la périnatalité, Marjorie découvre le métier de doula.
Formée en 2016 par l’Institut de formation Doulas de France, elle propose aujourd’hui un accompagnement personnalisé, à l’écoute des besoins de chacun et un soutien afin que l’arrivée d’un enfant soit une aventure unique et sereine.
Très rapidement elle prend conscience de l’importance du rôle de la doula dans la prévention des violences faites aux femmes. C’est en mars 2017 que l’organisation de la soirée “Levons le tabou des violences gynécologiques et obstétricales” avec Martin Winckler, Mélanie Déchalotte, Chantal Ducroux-Schouwey, Basma Boubakri… sera le point de départ de son engagement militant pour les droits des femmes.
Elle s’engage alors de manière plus globale dans la diffusion d’informations sur la grossesse, l’accouchement, la maternité, la féminité, la sexualité et la parentalité.
Elle organise les séminaires de Michel Odent à Paris depuis février 2017, des tentes rouges dans le sud de la Seine et Marne et diverses évènements autour de la naissance respectée.
Contact mail

Martin Winckler

Marc Zaffran, né en 1955 à Alger, est un médecin français, connu sous l’unique pseudonyme de Martin Winckler, comme romancier et essayiste, évoquant souvent la situation du système médical français. Il est également critique de séries télévisées et traducteur.
Rentré en France avec ses parents en 1963, il a tôt le goût de la lecture et de l’écriture. Diplômé de la faculté de médecine de Tours, il exerce dans un cabinet médical de campagne de 1983 à 1993.
En 1984, il publie ses premières nouvelles sous le pseudonyme de Martin Winckler. Son premier roman La Vacation est publié en 1989 et introduit le personnage du docteur Bruno Sachs qui devient célèbre avec le roman suivant La Maladie de Sachs, porté à l’écran en 1999 et interprété par Albert Dupontel.
En 1993, il devient traducteur et écrivain à temps plein tout en continuant à exercer la médecine à temps partiel à l’hôpital du Mans dans le service de Planification. Il y travaille jusqu’en décembre 2008, avant d’émigrer au Canada.
Depuis 2004, son site internet publie de nombreux articles et contributions sur le soin, la contraception, les séries télévisées.
De février 2009 à décembre 2011, il est chercheur invité au Centre de Recherches en éthique à l’Université de Montréal, pour un projet de recherche sur la formation des soignants.
Il publie de très nombreuses oeuvres (essais, romans…) comme “Le choeur des femmes” en 2009 sur la médecine de la femme et “Les Brutes en Blanc” en 2016 sur la maltraitance médicale.
(Source Wikipédia)

Maya Marconnet

Maya

Membre de l’équipe Doulas de France

Mélanie Dechalotte

Mélanie Déchalotte

Elle est journaliste indépendante et documentariste à France Culture. Elle est l’auteure de plusieurs documentaires sur la relation soigné-soignant et du Livre noir de la gynécologie (éditions First, 2017), une grande enquête sur la maltraitance en gynécologie et obstétrique.

Nicole Martel

Nicole

Membre de l’équipe Doulas de France

J’ai toujours été attirée par les enfants et la maternité. Je suis devenue auxiliaire de puériculture en travaillant d’abord en maternité puis en pouponnières et dans différentes crèches, avant de découvrir le métier de doula et l’association. J’ai découvert les tentes rouges et j’en organise régulièrement. Je participe à l’aventure du premier Festival des tentes rouges ainsi qu’à l’organisation des Journées des Doula.

Nina Pavlista

Nina Pavlista

Elle est chorégraphe de la compagnie de danse et d’art visuel “Transit Collectif”, ainsi que de la compagnie de théâtre et d’art lyrique “Winterreise”. Diplômée pour la méthode “Périnée et Mouvement®” par Blandine Calais-Germain, elle enseigne à la maternité de Château-Thierry. Également Instructrice Associée du Universal Healing Tao System de Mantak Chia, Nina est l’auteure du livre La Femme et l’Oeuf de Jade.
Nina Pavlista

Omani

Omani

Elle a 36 ans et est maman de quatre enfants. Elle rencontre la danse orientale il y a douze ans, lorsqu’elle tombe enceinte de son deuxième enfant. Ayant subi des complications mais aussi des humiliations à l’hôpital où elle a accouché de sa première fille, ce que l’on appelle aujourd’hui “violence obstétricale”, elle ressort de cet accouchement traumatisée. Elle décide alors de se préparer par elle-même et de faire confiance à son corps de femme. Elle découvre ainsi la grandeur des Égyptiennes et de leur savoir-faire dans le domaine de la féminité et de l’enfantement : la danse orientale. Fluidité du corps, souplesse, sensualité, acceptation de soi, muscler son corps en douceur : elle accroche en un seul cours ! Elle se lance alors dans cette formidable aventure et donne naissance en toute sérénité. Après son fils, elle donne naissance à ses deux dernières filles à la maison. Depuis douze ans, elle allie passion et travail en enseignant dans diverses écoles et en se produisant dans toute la France en tant qu’artiste soliste mais également en tant que membre de la troupe Badawat Al Sahara.

Les Flux de Clu

Oriane

http://lesfluxdeclu.tumblr.com/

Pour comprendre ce tumblr et le projet “Journal de ma chatte” il faut savoir deux choses :

  • J’ai une carrière de patiente en gynécologie d’une quinzaine d’années.
  • Je suis féministe.

Le journal de ma chatte est né de plusieurs volontés. La première est introspective, j’avais envie de mieux comprendre ce qui se passait pendant un de mes cycles menstruels, d’essayer d’objectiver certaines sensations et de documenter celles-ci. La deuxième est plus militante, c’est la volonté de participer à briser le tabou qui pèse à la fois sur les règles et sur la violence que peut être la consultation gynécologique et plus généralement le suivi médical gynécologique. Dans une perspective féministe, il me semble indispensable de réfléchir à la façon dont les personnes amenées à consulter en gynécologie sont non seulement dépossédéEs du savoir sur leurs corps mais aussi violentéEs. Se réapproprier ces savoirs et savoir-faire constitue pour moi une forme de résistance.

Ces réflexions ne sont ni inédites ni nouvelles. En 1971, le collectif pour la santé des femmes de Boston publiait l’ouvrage Our bodies, ourselves, avec le même objectif. Dans les années suivantes, en France les militantes MLAC qui milite pour la liberté à l’avortement et à la contraception enseigne aux femmes une nouvelle technique d’avortement qu’elles pourront pratiquer elles-même.

Serena Zigrino

Serena Zigrino

Passionnée de nature et de la magie qui l’entoure depuis son enfance, elle accompagne aujourd’hui les femmes à la recherche de solutions naturelles pour leur bien-être et leur épanouissement.
Après un parcours dans le monde de l’entreprise, la naissance de ses enfants l’amène à de nouvelles prises de conscience.
Elle se forme à différentes disciplines qui lui permettent d’accompagner les femmes sur les plans physique, énergétique et émotionnel.
En parallèle, elle entame un travail thérapeutique et de recherche personnelle autour du lien à la nature, de la femme et du féminin sacré.
Elle propose aujourd’hui des accompagnements individuels et anime des cercles de femmes et des ateliers autour du féminin. http://arbredelune.com

Valérie Dupin doula Paris

Valérie

Membre de l’équipe Doulas de France

Immergée dans le monde de la naissance et de la parentalité depuis la naissance de ses enfants en 1989 et 1992, elle accompagne les parents autour de l’arrivée d’un enfant, du désir aux premières années. Certifiée au Royaume-Uni comme éducatrice périnatale par le National Childbirth Trust au sein duquel elle exerce pendant plusieurs années et formée à l’approche “rodgérienne”, elle anime aussi des groupes de soutien qui s’adressent à un public en grande difficulté sociale, psychologique et d’insertion (Workers Education Association et Stepping Stones Glasgow). A son retour en France en 2001 elle participe à la fondation de l’association Doulas de France, puis à celle de l’Institut de formation Doulas de France et de la formation qu’elle coanime. Plus récemment elle cofonde l’association Parents à Parents. Elle continue à offrir un soutien personnalisé autour de la parentalité en tant que doula en région parisienne. Coprésidente de DDF, elle fait partie de l’équipe organisatrice des Journées des Doulas depuis 2002, et intervient dans des conférences, congrès et formations nationales et internationales.

Virginie Gagnon

Virginie

Membre de l’équipe Doulas de France

Mère de 4 enfants, c’est sa propre expérience de maternité qui la conduit sur le chemin de l’accompagnement à la naissance. Convaincue que la grossesse et l’accouchement sont des moments fondateurs dans la vie d’une femme, au sein du couple, et pour l’enfant à naître, elle propose un accompagnement à l’écoute de chacun, en mettant à disposition son soutien, ses savoir-faire et son réseau.
Transmission et partage d’expérience sont au cœur de son métier.
http://www.virginiegraindamour.fr/

Yanick Revel doula Lyon

Yanick

Membre de l’équipe Doulas de France

Après la naissance de ses enfants elle découvre le métier de doula qu’elle exerce depuis 2005. Elle s’investit avec plaisir et passion dans plusieurs associations en lien avec la périnatalité : membre active de Doulas de France, cofondatrice de l’Institut de formation Doulas de France, membre de l’association Bien Naitre à Lyon et cocréatrice du site Tentes Rouges

Elle est par ailleurs développeuse web, spécialisée dans la conception, la réalisation, l’évolution de sites internet, et formatrice auprès de futurs infographistes et designer web, sur ses diverses compétences internet.
https://naissance.nayane.fr